Croyances limitantes et argent

3 décisions qui m’ont permis d’arrêter de vendre des ebooks à 17€ pour offrir des accompagnements transformateurs à 4 chiffres ?

1-  J’ai aligné mon activité et osé prendre MA place

La toute première étape ça a été d’investir dans un accompagnement avec une coach pour aligner mon activité sur mes talents innés et sur la contribution que j’avais vraiment envie d’apporter au monde.

Pas ce qu’on attendait de moi, pas ce qui semblait « logique » de l’extérieur par rapport à ce que j’avais fait avant.

Je ne vais pas vous mentir : cette étape secoue. Je n’aurais pas pu réussir sans cet espace de travail et de soutien dans lequel j’ai investi à travers ma coach.

J’ai mis en lumière mes talents innés

Ça implique d’être prête à assumer toutes les parts de soi. Parce que le succès est souvent caché dans ce qu’on n’ose pas encore montrer.

C’est pourtant à cet endroit précis que la résonance va pouvoir se créer avec votre audience, et que vous allez devenir magnétique aux yeux de vos clients d’âme. Et que vous allez commencer à recevoir des messages comme ceux qu’on m’envoie aujourd’hui :

  •  « J’ai été contacté par l’équipe de Matthias Mazur mais c’est avec toi que je veux travailler. J’aime TON énergie et ton approche » (ce qu’une femme m’a dit pendant une séance découverte)
  • Ou encore celui-ci :

 

Votre activité doit être le prolongement de qui vous êtes pour que ça marche vraiment. Ça demande d’aller explorer vos talents innés et de savoir comment infuser cette signature unique dans votre marketing, votre communication et vos offres.

Et devinez quoi, les clients que vous êtes appelée à servir avec votre activité n’attendent que ça ! Il attendent que vous osiez être vous-même et que vous vous mettiez à leur service.

Pour ça évidemment, encore faut-il avoir une vision claire de qui vous vous sentez appelée à servir : parler à tout le monde, c’est prendre le risque de n’être entendue par personne.

Et là la question n’est pas juste de savoir quel âge ont vos clients, si elles sont enceintes, jeunes mamans, divorcées, si elles aiment le yoga ou si elles font un burn-out. Ce serait encore bien trop vague. C’est bien plus profond que ça en réalité ! Il faut prendre en compte la dimension émotionnelle et spirituelle.

J’ai su que j’étais alignée sur mes clientes d’âme quand j’ai commencé à recevoir des emails comme :

 

  • « Je te suis à travers tes newsletters et tes vidéos et à chaque fois, j’ai l’impression que tu t’adresses à moi personnellement tant elles m’interpellent sur mes croyances, mes freins, mes peurs et mes désirs, ma vision. 
  • « Je m’adresse à toi parce que c’est par toi que j’ai été interpellée, tes messages m’ont touchée en plein dans le coeur. »

 

Mon approche aujourd’hui est unique : je fais faire à mes clientes des exercices intuitifs pour aller chercher dans leur corps et dans leurs tripes, qui elles se sentent vraiment appelées à servir. Le but est de court-circuiter le mental et de se défaire des exercices qu’on a pu faire dans des formations en ligne un peu trop superficielles du style « Décrivez votre avatar » ou « qui est votre client idéal ? ». Elles ont eu l’impression d’être noyées sous un flot « d’informations » parce qu’elles n’ont pas été accompagnées pour que le travail puisse se faire jusqu’au bout. (Si je le dis c’est que je suis passée par là !)

Mon rôle est plus d’aider mes clientes à laisser émerger ce qu’elles savent déjà mais qu’elles ne voient pas, soit parce que ça leur fait peur, soit parce qu’elles ne s’y autorisent pas, soit parce qu’il y a trop de brouhaha autour.

J’ai aussi tenu à ce que mes clientes bénéficient d’une analyse de leur thème astral de naissance sous l’angle de la vocation avec mon astrologue personnel, pour mettre en lumière leurs potentiels inexplorés et accrocher leur char à leur bonne étoile ! Rien de tel que ce GPS de l’âme pour connaître les voies d’expression à privilégier dans son activité, au lieu de lancer un blog, un podcast ou une chaîne Youtube parce que tout le monde le fait !

J’ai crée mon offre « coeur »

Ce qui va faire qu’une offre à 4 chiffres (ou même 5) va pouvoir se vendre facilement, c’est son alignement sur votre talent unique et votre énergie, mais aussi le fait qu’elle soit facile à acheter pour vos clients.

Je suis donc retournée au tableau noir avec ma coach et au fil des séances et des échanges par email on a construit ensemble mon offre coeur, celle qui me fait le plus vibrer et qui apporte un niveau de transformation juste whaouuuww à mes clientes.

Et pour ça il faut dézoomer de votre outil (prof de yoga, naturopathe, coach, doula) et tourner l’attention vers votre client et le chemin de transformation que vous allez lui proposer dans l’offre.

Ensuite il va falloir activer les bons levier de communication pour vendre cette offre. Car tant que vous ne la vendez pas, ce que vous avez crée ne profite à personne !

 

2- J’ai fait un gros travail sur mes croyances

Passer de vendre des ebooks à 17€ à des accompagnements à 4 chiffres demande nécessairement de « descendre à la cave » et de venir visiter les croyances qu’on a autour de notre valeur, du travail et aussi de notre histoire avec l’argent.

Mais aussi nos perceptions négatives de la vente, du marketing et cette mentalité du manque : « il n’y a pas assez », « personne ne peut se payer ça », « redescends sur terre ma pauvre », « pourquoi toi tu aurait le droit de […] ? « 

Un vrai travail de prise de conscience, de déprogrammation et de reprogramation qu’on ne peut pas faire seule. Sans l’effet miroir du coaching, ces croyances restent confortablement sous le tapis et on continue de stagner dans nos mécanismes d’auto-sabotage bien en place.

J’ai du me décontaminer de croyances par rapport à la vente, et vraiment adopter cette approche de « sharing VS selling » (partager plutôt que vendre). Ces croyances étaient un héritage de mon ancienne carrière où je « vendais » sans avoir la sensation de « contribuer » (et ça allait parfois à l’encontre de mes valeurs).

Il m’a fallu comprendre que cette croyance était périmée, parce qu’aujourd’hui je sers les entrepreneures spirituelles, les guérisseuses, les accompagnantes qui ont un message à délivrer et qui veulent contribuer en grand : aider encore plus de gens à vivre une vie prospère, libre et joyeuse.

 

Bilan ? Aujourd’hui je n’ai jamais à « forcer la vente »  (d’ailleurs je ne vendrais pas à une personne qui n’est pas prête à s’engager ou si je sens que je ne suis pas la bonne personne pour elle), on vient plutôt me trouver en m’envoyant des emails de motivation pour travailler avec moi.

Avec le recul je vois aujourd’hui la vente comme une co-création, et comme un beau moment : celui où ma cliente décide de s’engager et choisit d’investir dans son succès. Elle est dans son plein pouvoir, elle se « donne littéralement les moyens » de prendre sa place et d’assumer sa valeur.

 

J’ai musclé mon nouveau système de croyances

Comme une athlète de haut niveau j’ai visualisé tous les matins, je me suis imprégnée chaque jour de mantras puissants et j’ai prêté attention à mes pensées et à mon énergie.

J’ai gratté des pages de journal en décrivant dans les moindres détails ma semaine idéale et ce que je voulais aider mes clientes à accomplir. Et tout ça s’est peu à peu densifié dans la matière.

Toutes ces pratiques puissantes que j’ai expérimentées font aujourd’hui partie des accompagnements que je propose. Car 80% du succès est lié au mindset et à l’énergie. Le reste c’est bien sûr de la stratégie, mais une stratégie simple et efficace. Comme dirait si bien ma coach :

« on a besoin de travailler, pas de s’agiter ».

 

 

Attention ce n’est pas en restant sur mon canapé en lotus que les choses se sont enclenchées, mais bien parceque je faisais partie d’un mastermind et d’un programme de groupe. Chaque jour je passais à l’action en faisant les choses étape par étape, en y voyant bien clair sur mes priorités. Rien de pire que de ne pas savoir ce qui est important et de brasser de l’air sans vendre, pas vrai ?

Le mastermind a été d’une aide précieuse pour moi : quand on voit régulièrement des posts dans notre groupe privé de « collègues » qui célèbrent des ventes à 2030, 4500, 6000 ou 9000 euros, ça ouvre un champ des possibles infini. Ça devient réel pour nous aussi : ce sont les neurones miroir à l’oeuvre.

C’est pour ça que mon propre Mastermind de groupe Mindset & Organisation qui fait partie de l’accompagnement de mes clientes se réunit maintenant tous les 15 jours, et que chaque nouvelle cliente a accès aux enregistrements de toutes les sessions passés.

3-J’ai élevé mon énergie et ma posture

J’ai la conviction que l’argent, c’est de l’énergie. Comme un aimant, on va attirer le niveau d’énergie que l’on émet. Il faut donc s’élever à la vibration de ce qu’on souhaite atteindre.

« Plus on voit grand, plus on doit vibrer grand »

Ma coach m’a aidée à créer mes routines d’entrepreneure. Et je ne parle pas juste du yoga matinal mais de routines que je fais en arrivant à mon bureau. Le but ? Commencer la journée dans une posture élevée, déjà pour mes clientes : le fait que je leur offre un espace ou moi je suis dans une posture élevée les aide en soi. Et ensuite pour y voir clair sur les actions que je vais mener dans la journée. Pas le nombre d’heures derrière mon bureau, mais bien les actions importantes.

J’ai appris à incarner tous les jours dans mon énergie le résultat que je voulais atteindre. Concrètement ça veut dire être capable de rester connectée à sa vision tous les jours, même quand on n’a pas encore de « preuve » que ça marche.

C’est vivre l’abondance de l’intérieur et travailler sur sa foi. C’est pouvoir regarder ses peurs, ses parts auto-saboteuses, ses parts déçues et blessées  et leur dire : « Merci mais non merci, vos services ne sont plus requis sur cette mission, je suis en train de créer une nouvelle réalité »

Et finalement j’ai lu, lu, lu des auteurs qui incarnent déjà ce nouveau paradigme pour m’en imprégner et façonner ma nouvelle réalité.

 

« Je suis une créatrice consciente, et j’ai la capacité de créer la vie que je veux pour moi « 

Rha Goddess

 

 

Qu’est-ce qui vous a le plus interpellée dans cet article ?

Si vous en avez assez de « jouer petit » et que vous être prête à mettre en lumière votre talent inné et à créer votre succès en tant que thérapeute ou coach demandez votre session stratégique avec moi. On ira regarder où se situent vos blocages et je vous ferai part de mes retours et éclairages.

  • 23
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *