Avoir confiance en soiCroyances limitantes et argentNon classéRoutine de femme entrepreneure à succès

Ressources Coronavirus : Le Guide du confinement pour les entrepreneures

Je vous écris cet article un peu spécial en confinement depuis mon appartement à Paris, en espérant que vous allez bien en ces temps incertains et que les ressources que je vais vous proposer ici vous vous aider à vivre au mieux cette période de confinement, à Paris et où que vous soyez dans le monde.

Merci aux thérapeutes et entrepreneures de ma communauté Biz Witch qui ont mis à disposition leurs meilleures ressources et conseils pour vous aider à naviguer au milieu de cette tempête.

Que vous soyez salariée en télétravail, entrepreneure, coach ou thérapeute en ligne, hors ligne, je vous invite à piocher ce qui vous sert le plus dans cet article Ressources Coronavirus, en sachant bien que chaque situation est différente et que certaines rubriques vous parleront évidemment plus que d’autres.

 

 

Ressources Coronavirus, le Guide Biz Witch : Sommaire

 

1) Travailler efficacement depuis la maison : Le Guide

2) Sur quoi devriez-vous vous focaliser dans votre activité ? Est-que vous pouvez continuer à vendre vos services où est-ce que vous devez « tout donner » gratuitement ?

3) Comment faire du sport à la maison ? Mes façons préférées de rester active et de prendre du plaisir à bouger (même en confinement dans mon appartement à Paris)

4) Gérer son incertitude, ses peurs et son anxiété pour réduire son stress et bien dormir

5) Comment continuer de tisser du lien et rester en connexion avec d’autres entrepreneures  ?

6) Pour les Mama-preneures en confinement avec leur tribu à Paris ou ailleurs 

Comment pouvez-vous VRAIMENT contribuer en tant qu’entrepreneure spirituelle ou accompagnante ?

 

1) Travailler efficacement depuis la maison : Le Guide

Voici déjà quelques articles qui vous soutiendront pour travailler depuis la maison en accéléré :

 

Quels sont les meilleurs outils pour travailler efficacement depuis la maison ?

confinement paris

Je vous propose une liste des meilleurs outils pour travailler depuis chez vous :

En option gratuite Zoom permet d’animer des réunions en illimité si moins de 3 personnes, et à partir de 3 les réunions sont limitées à 40 minutes. L’outil permet aussi d’enregistrer les réunions et de filmer son écran. C’est ce que j’utilise pour animer les sessions de Mastermind ou envoyer le replay de leurs séances de coaching à mes clientes. (ça marche pour travailler ou pour garder le lien avec sa famille et ses amis)

 

  • Plateforme de paiement sécurisé + hébergement de contenu et espace membre avec log-in :
https://www.kooneo.com/[—> mon code parrain vous donne deux mois gratuits koo41676a0a6, ensuite ça passe à 25€/mois] Parfait pour gérer vos ebooks, formations en ligne et votre facturation ! Toutes mes formations en ligne sont aujourd’hui sur Kooneo qui gère automatiquement les paiements et les factures pour moi. Il permet de donner accès à mes clientes en temps réel à leur espace sécurisé de formation.

 

2) Sur quoi vous focaliser dans votre activité ?

Est-que vous pouvez continuer à vendre vos services où est-ce que vous devez « tout donner » gratuitement ?

Cette crise que nous traversons au niveau collectif nous amène un tas de questionnement et d’incertitudes autour de notre activité  :

« Est-ce que j’arrête tout ? »

« Est-ce que je dois me sentir coupable si je fais payer les gens » ?

J’ai animé un live dans mon groupe Facebook Privé Femmes Entrepreneures Spirituelles prêtes à créer leur succès maintenant. Dans ce live (il est en replay dans le groupe il vous suffit de cliquer ici pour nous rejoindre) Je parlais des 5 priorités dans votre activité vu le contexte actuel.

 

confinement paris

confinement paris que faire

 

3 choses que vous pouvez faire maintenant pour activer les bons leviers dans votre business :

  1. Créer et co-créer du contenu : sur votre blog ou vos réseaux sociaux, sous forme d’articles invités ou d’interviews (Pensez moyen et long terme )
  2. Vous connecter à votre audience en créant un groupe Facebook privé, en animant des lives ou un challenge gratuit
  3.  Consolider les fondations de votre activité : clarifier votre message, votre vision et les clients que vous vous sentez appelée à servir, déterminer vos piliers de communication et bâtir votre modèle d’affaires…

 

Et dans les moments où vous vous sentez vraiment fatiguée et en « énergie basse », profitez-en pour faire du tri dans vos documents, organiser votre ordinateur et compléter vos tâches administratives en retard.

Si vous avez envie de profiter de ce moment pour prendre du recul sur votre communication et ne plus continuer à diluer votre message, téléchargez ma formation vidéo gratuite : « Les 4 erreurs de communication qui diluent massivement votre message (et qui repoussent ces clients justes pour vous) »

Comme je le disais ce matin à mes clientes en session de mastermind, il n’y a pas une stratégie qui s’applique à tout le monde. Mes clientes ne sont pas du tout reparties avec les mêmes actions à mettre en place tout simplement parce qu’elles n’ont pas le même modèle d’affaires ni la même audience. A vous de sentir ce qui résonne le plus et vous appelle en priorité.

 

Quel discours tenir auprès de mon audience ? Est-ce que je peux continuer à vendre mes programmes et mes accompagnements ou est-ce que je dois donner du gratuit ?

 

Ce qu’on vit vaut tous les stages de développement personnel du monde. Tout s’accélère et tout ce qui était déjà là s’amplifie.

Et quand ça souffle fort dans les branches, tout ce qui n’était pas encore bien enraciné est amené à « secouer ».

 

 

 

  • Si vous sentez beaucoup de croyances négatives et de jugements autour de la vente et du marketing remonter à la surface, que vous jugez par exemple ces entrepreneures qui pensent à sortir leur formation en ligne, c’est très probablement vos anciennes croyances qui remontent à la surface en version amplifiée.

 

(Attention je ne place pas sur le même plan ceux qui profitent de la situation pour vendre du gel hydroalcoolique ou des masques 10 fois plus chers et ceux  qui assument tout simplement la valeur de leurs services avec intégrité, en ayant vraiment à coeur les besoins de leurs clients et de leur communauté)

 

  • Si vous n’êtes pas tout à fait à l’aise avec vos tarifs en temps normal, alors vous allez inévitablement avoir du mal à vous sentir légitime à vous faire payer « avec ce qui arrive ». Vous aurez alors cette peur de passer pour une « profiteuse. »
  • Si vous pensez que vous n’avez rien d’intéressant à dire ou que votre offre « n’a vraiment pas d’importance » à l’échelle de ce qui se passe, il y a fort à parier que c’était déjà difficile pour vous de vous donner la permission de vous exprimer et d’oser vous rendre visible en temps « normal »

Les bonnes questions à se poser entre soi et soi

  • Est-ce qu’au fond il y a une part de moi que ça arrange de ne pas avoir à assumer ses tarifs et sa valeur parce que ce serait « mal vu » ou qu’on me prendrait pour « une profiteuse » ? (L’excuse rêvée de l’ego pour nous éviter de prendre notre place et d’oser briller)
  • Est-ce que je suis rattrapée par l’archétype de la « good girl » et le syndrome de la « bonne copine » en moi, celle qui veut « aider », faire plaisir à tout le monde et surtout de ne pas « faire de vagues » ? Est-ce que c’est ce besoin d’être reconnue, aimée et acceptée qui ressort en force ?

Sauf qu’on ne donne aucun pouvoir aux autres en renonçant au nôtre.

A trop vouloir prendre le rôle de la sauveuse, on renvoie une image d’impuissance et on alimente cette vision de manque et cet état de détresse dont se chargent déjà très bien les médias.

Ce serait infantiliser nos clients que de penser qu’ils ne sont pas capables de prendre une décision, et que ce serait à nous de décider à leur place si oui ou non ils veulent/peuvent investir dans nos accompagnements.

 

Si vous êtes à 100% alignée avec vos services et que vous pouvez offrir quelque chose qui répond authentiquement aux besoins de votre communauté,

Pourquoi priver des personnes qui veulent et peuvent payer, et décident en conscience de prendre soin d’elles ou de bâtir le business de leurs rêves  à l’occasion du confinement?

Ne laissez pas vos peurs et vos mécanismes d’égo vous empêcher de servir les clients qui ont (plus que jamais) besoin de ce que vous avez à offrir.

 

Cette crise est aussi un levier puissant de changement et de transformation au niveau personnel et professionnel. Certaines personnes font le point sur leur vie et sont déterminées à ne plus remettre les choses à demain.

Considérez les options suivantes pour vendre sans « pousser »

  • Trouvez un juste équilibre entre contenu gratuit et contenu payant et soyez bien au clair sur ce que confinement parisvous offrez et ce que vous faites payer : par exemple, je vais proposer un challenge gratuit aux membres de mon groupe Facebook privé pour les aider à créer rapidement et facilement leur première formation en ligne. Celles qui voudront aller plus loin pourront travailler avec moi si elles le souhaitent et que c’est le bon moment pour elles. Les autres auront déjà de bonnes bases pour se lancer sans perdre de temps !

 

  • Soyez attentive à  la posture depuis laquelle vous donnez, ce n’est pas la même chose de donner depuis une posture élevée de leader qui fait les choses en conscience, et de donner dans une énergie qui transpire le manque et la peur

 

  • Envisagez éventuellement de proposer des options de paiements en plusieurs fois si c’est ce que vous vous sentez appelée à faire et que ça vous paraît juste (mais pas si vous projetez votre propre peur de manquer sur les finances des autres)

 

Enfin, souvenez-vous qu’en faisant rentrer de l’argent dans votre activité, vous pourrez ensuite le canaliser pour soutenir votre communauté localement.

Si ça vous est possible, vous pouvez par exemple payer pour des cours de yoga en ligne avec votre studio habituel, réserver et payer des prestations en anticipé dans votre restaurant préféré, chez votre coiffeur ou encore acheter un bon cadeau à un petit commerce pour les anniversaires de vos proches qui tombent pendant le confinement.

De cette façon vous pourrez soutenir vos commerçants préférés qui on été contraints de suspendre intégralement leur activité.

 

3) Comment faire du sport à la maison ? Mes façons préférées de rester active et de prendre du plaisir à bouger (même en confinement à Paris)

Faire de l’exercice est le meilleur moyen de réduire son stress, de garder son équilibre et sa clarté mentale. Indispensable pendant cette période de confinement où la sédentarité est vraiment la chose à éviter.

Si comme moi vous vivez à Paris et que votre confinement ne vous permet pas d’accéder à un jardin, alors vous allez aimer ce que je vous propose.

 

    • Comment faire du sport à la maison avec les cours de yoga en ligne

Mon amie Sonia de So Yogissima  vous offre un cours de 15 minutes (pratique plutôt avancée)

 

 

Voici d’autres cours de yoga que je prends aussi beaucoup de plaisir à suivre sur le web et qui m’aident à rester centrée et à m’ancrer depuis plusieurs jours :

 

  • Comment faire du sport à la maison en dansant ?

Je travaille essentiellement depuis la maison toute l’année, et ma façon préférée de bien transpirer et de faire de l’exercice intensif pendant ma journée de travail c’est de suivre des séances de « fitness » rythmées en musique. Mes préférées :

 

4) Gérer son incertitude, ses peurs et son anxiété pour réduire son stress et bien dormir (surtout quand on est en confinement à Paris)

Faire de l’exercice physique est en soi déjà un excellent antidote pour aider avec l’anxiété et le stress. Pensez à y ajouter les choses suivantes :

 

Respirer, méditer & se rééquilibrer de l’intérieur

Rire

Rien ne vaut une bonne série pour se détendre et continuer de rire : c’est bon pour notre immunité et ça aide à mieux vivre le confinement.

Lire

« Les livres prennent soin de nous » et sont un des meilleurs moyens de « résister à l’adversité », pour reprendre les titres de Régine

confinement paris

Detambel et de Michèle Petit.

 

Et si je veux profiter de ce temps de repli pour travailler sur les freins et les croyances limitantes qui m’empêchent d’y aller à fond dans mon activité ? Apprendre à manifester mon succès de l’intérieur ? ou consolider mon énergie physique et prendre soin de mon corps pour devenir inarrêtable ?

Se libérer de ses peurs, de ses blocages et de ses croyances négatives

  • L’art subtil de s’en foutre, Mark Manson
  • Everything is figureoutable, Marie Forleo
  • Les vertus de l’échec, Charles Pépin
  • Les quatre accords toltèques, Don Miguel Ruiz
  • The Calling, 3 Fundamental Shifts to Stay True, Get Paid, and Do Good, Rha Goddess

Se reconnecter à l’essentiel et revoir ses priorités (dans sa vie et dans son business)

  • Julie et l’Univers des possibilités – Une petite histoire sur le pouvoir des priorités, Laura Vanderkam

  • Ciao Bazar, Thomas Siceaux
  • Do less, Kate Northrup

Apprendre à manifester mon succès de l’intérieur

  • La loi d’attraction, Sylvie Liger
  • Super Attractor, Gabrielle Bernstein
  • Money, a love story, Kate Northrup

Consolider son énergie physique et prendre soin de son corps pour devenir inarrêtable

  • Own Your Self, Kelly Brogan
  • Nutrition consciente, Marion Kaplan
  • La révolution du sommeil, Arianna Huffington

 

 

Bien se nourrir : ce que je fais en confinement à Paris

Voici personnellement ce sur quoi j’intensifie mes efforts en ce moment pour être sûre de garder le moral, la forme, et renforcer l’immunité naturelle de mon corps.

 

  • Je filtre l’eau que je bois (le chlore affaiblit la flore intestinale, siège de l’immunité !)

  • Je mange vivant (à ne pas confondre avec cru) : je privilégie les légumes lacto-fermentés comme la choucroute mais aussi les carottes, les betteraves ou le radis noir (les seules conserves qui ne soient pas des aliments morts, et qui contiennent PLUS de vitamines que les mêmes légumes non fermentés) je n’achète que des fruits et légumes BIOS (+ riches en micro-organismes vivants, et les résidus de pesticides détruisent le microbiote) je bois des bouillons de miso, je consomme des yaourts de coco fermentés et des boissons fermentées comme le kombucha)

 

  • Je consomme encore plus de bons gras (avocat, huile d’olive, de sésame et de coco, graines et noix) et de poissons gras comme la sardine, le maquereau et le foie de morue.
  • Je prends de la vitamine D en gouttes (sous forme d’huile), de l’extrait de pépin de pamplemousse en gouttes (anti-viral
    puissant) du magnésium, du pollen cru surgelé et des graines germées (le meilleur multi-vitamines qui soit), et je consomme un maximum d’herbes fraîches : persil, coriandre, ciboulette…

La nourriture préparée et industrielle, les sucres, les produits laitiers, les féculents raffinés et les céréales n’ont vraiment pas leur place en ce moment. On mise plutôt sur de vrais aliments frais au service de la vie.

Etant en confinement à Paris vous noterez que le rayon choucroute, sardines, foie de morue, pâtes et galettes de sarrasin, patates douces, radis noir ou encore graines germées n’étaient pas dévalisés, eux.

 

 

 

Pour aller plus loin, si tu vous sentez que c’est le moment de prendre soin de vous avec des recettes énergisantes et gourmandes je vous invite à découvrir  mon Programme Ma Cuisine Alchimiste de Vie.

 

 

5) Comment continuer de tisser du lien et rester en connexion avec d’autres entrepreneures pendant le confinement ?

 

Retrouvez les pépites d’inspiration dans les épisodes du Podcast Biz Witch :

confinement paris

 

Et les interviews vidéo d’entrepreneures inspirantes sur Biz Witch Channel :

confinement paris

« Merci à vous deux pour cette ITW encore une fois inspirante et pétillante ! »

Noémie

 

 

6) Pour les Mama-preneures en confinement à Paris ou ailleurs avec leur tribu 

 

Voici quelques idées pour bouger en famille, se cultiver et se détendre pendant le confinement

 

 

Et pour les grands et les parents compris je vous invite à revisiter l’histoire « comme un roman » et à savourer des anecdotes croustillantes de la royauté et de Versailles avec le superbe blog de Marie Petitot, Plume d’histoire. Un vrai plateau de friandises à consommer sans modération !

 

Comment pouvez-vous VRAIMENT contribuer en tant qu’entrepreneure spirituelle ou accompagnante ?

 

confinement paris

Vous pouvez incarner encore plus ce que vous transmettez.

C’est le moment de laisser éclore votre message, d’assumer ce projet qui vous prend aux tripes et vous réveille la nuit, de dépasser votre peur d’être visible et d’oser briller pour vraiment servir votre communauté.

C’est le bon moment de lâcher prise sur le besoin d’aider et de plaire à tout le monde.

C’est le moment de choisir avec soin les croyances dont vous voulez renouveler le bail, et celles que vous êtes prêtes à laisser partir.

 

 

 

Maintenant à vous ! Dites moi en commentaires :

  • Avec quoi vous repartez de cet article ?
  • Comment se passe votre confinement, à Paris ou ailleurs ?
  • Partagez vos questions, vos impressions et vos bons plans pour que la discussion continue sous l’article.

 

J’ai hâte de vous lire

Prenez soin de vous 💛

Camille

 

 

 

PS : Et si vous sentez que c’est le moment parfait pour vous d’y aller à fond, de ré-aligner votre activité et de poser des fondations solides pour votre business, contactez-moi pour une séance découverte.

 

  • 35
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *